Furoshi…koi ? Furoshiki !!!

Le DIY de l’été, ultra simple, très peu couteux et qui permet de donner un peu de style à votre silhouette !

Les sacs en plastique ça pollue, les sacs en papier sont couteux, les sacs réutilisables sont encombrants et les sacs en tissu pliables sont à la maison, par contre je ne pars jamais de chez moi sans un foulard, une écharpe, une petite veste, bref un petit truc pour se réchauffer en cas de petit vent frisquet !

Et bien, le mix des deux existe ! Cela nous vient du japon, ça existait il y a déjà bien longtemps et c’est remis au gout du jour, vu l’état de notre planète ! Et c’est class !

Le principe est simple, il faut :

  • Un carré de tissu assez fin (foulard, tissu au mètre, bandana, ….nappe, …etc.)
  • et éventuellement des anses rondes (en bois, ou en bambous, a découdre sur un vieux sac, ou à acheter en mercerie)
  • c’est TOUT ! et oui !

Un furoshiki c’est donc un carré de tissu qui selon la façon dont on le plie et la taille du carré, va servir :

  • de sac à main,
  • de sac pour les courses,
  • de sac de cours,
  • de porte-bouteille,
  • de sac à dos,
  • de papier cadeau
  • de cache pot
  • de sac à tarte
  • de plaid
  • de foulard
  • ….. (la suite à venir)

Les plus grands furoshiki sont des carrés de 230 cm qui servent au japon pour ranger les futons, les couvertures, les coussins…

Les plus petits font en général 45 ou 50cm de côté (ils serviront pour transporter les goûters ou les boites en plastiques du déjeuner)

Les formats qui pour moi, me semblent idéals sont les furoshiki de 75cm de côtés, et ceux de 100cm, ils permettent déjà pas mal de possibilités de pliages.

Je me sers de 3 furoshiki : 1 petit furoshiki de 50cm qui m’a été offert par Lush (une marque de cosmétique frais faits main, qui propose des furoshiki a la place des papiers cadeaux), 1 que j’ai cousu avec le même tissu recto verso (il est conseillé de doubler votre tissu, si vous cousez votre furo) qui fait 65cm, et un très grand (115cm) que j’ai cousu en assemblant 2 morceaux de tissu avec des imprimés différents, ce qui permet selon les pliages d’avoir de joli rendus bicolores.

Avec le grand je fais mes courses, avec le petit je transporte les petits goûters ou les barquettes de fraises pour pas les abîmer, avec le moyen  je transporte les gros goûters en accrochant le furo à ma trottinette grâce à des mousquetons de porte-clefs que j’ai rajouté sur 2 angles opposés. Et le grand me sers à ramener mon marché hebdomadaire, sans chercher mes clefs à l’intérieur puisque j’ai rajouté un petit lien sur un coté sur lequel je les accroche)

Pour les principaux pliages :

Un très bon bouquin sur le sujet, pour débuter :

Furoshiki l’art d’emballer avec du tissu, de kumiko nakayama-geraerts, Edition : tutti frutti, 

Bref assez de bla-bla, voici les images : 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Temps : 5 min ou plus si vous le fabriquez vous même

Niveau: facile ou couturière débutante

Prix : 5€ à 35€ (pour un furo « home made »)

Publicités

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s