Diy pour les enfants : Le photophore givré

Ce DIY est ultra simple, ne nécessite que très peu de matériel pour un résultat bluffant.

Il faut :

  • des pots en verre (pots de yaourt, de confiture, ceux que vous voulez, mais avec un diamètre suffisant pour y placer une bougie sans que celle ci ne chauffe trop les parois, pour sauver les doigts de vos pitchounes !)
  • des petites bougies ou bougies chauffe plat.
  • du sucre cristallisé ou sucre cristal.
  • de la colle blanche ou du vernis colle et un pinceau.

12201583833

Lire la suite

Publicités

DIY calendrier de l’avent pour mes « coeupines »

Dans la blogosphère, il est facile de trouver des DIY de calendriers de l’avent mais ces articles traitent tous de la forme du calendrier. Or à mes yeux, ce qui compte c’est le contenu et lorsque le calendrier est destiné à un adulte, il n’y a pas beaucoup de site qui récence les idées de petits cadeaux pas chers à y mettre dedans, et lorsque cet adulte n’est pas votre âme sœur, c’est encore pire, y’a rien !

Du coup, quand cette année, j’ai proposé à mes amies de leur offrir des calendriers de l’avent plutôt qu’un gros cadeau et qu’elles ont toutes les 2 acceptées, j’étais loin … loin … loin de m’imaginer le bazar que cela allait engendrer. Afin de mettre cette expérience au profit des autres, je vais vous lister les contenus de chaque calendrier.

Lire la suite sauf pour Bibiche et D’Elf

DIY yankee candle

téléchargement (1)

J’ai découvert chez mon amie Mimo, une drôle de bougie sans mèche, elle ressemble à une tartelette et existe dans une multitudes de senteurs. Elle s’utilise comment si elle n’a pas de mèche ? Et bien tout simplement en la déposant dans la coupelle d’un brûle parfum et en plaçant une bougie chauffe plat en dessous. C’est la marque Yankee qui la commercialise et elle est commercialisée en France ici ou là. L’avantage de cette bougie c’est sa durée puisque la marque promet 8 heures de diffusion pour moins de 2€.

Lire la suite

Déco DIY d’un rebord de fenêtre

Dans mes rêves, j’ai un balcon …
Dans mes rêves, j’ai la main verte …
Dans mes rêves, j’ai pleins de plantes grimpantes qui me cachent des voisins mais me laissent apercevoir la tour de la Part Dieu ….
Mais ça … C’est dans mes rêves !

photo (7)

Dans la réalité, j’ai deux rebords de fenêtres tout petits, dont un, qui à été aménagé afin de recevoir en toute sécurité une jardinière (bref, le sol est plat et il y a un petit rebord en bois, pour que la jardinière ne dévale pas les 4 étages trop vite)

Toutes (ou presque) les plantes que j’ai tenté de faire pousser sont mortes (déshydratation, brûlures au 5eme degré, décapitation par le store … ou lâchement abandonnées ! ) à l’intérieur  comme à l’extérieur … et chaque année je tente de redonner vie à ces rebords de fenêtres :  j’ai essayé les tomates … pleins de branches grimpantes mais 2 tomates minuscules ! Les fraises ? rien, que des feuilles ! La menthe ? brûlée par le soleil lyonnais !

Du coup l’année dernière  j’ai décidé de laisser tomber les « plantes à bouffe » et de planter des fleurs … Haaa, la fleuriste m’a vu arriver … Elle m’a vendu des plantes en fleurs très belles, mais 3 jours plus tard, les fleurs ont fanées et puis ben … « faut attendre l’année prochaine maintenant ! » Désespérée j’ai tout abandonné, pas arrosé, pas mis les bulbes dans le noir pendant l’hiver … tout est resté tel quel et cette année 3 plantes sur 4 ont l’air de repartir : les pâquerettes  les jonquilles et le crocus … rajoutez l’épiphyllum offert par ma maman (surnommé « Survivor » tellement il s’accroche !), et deux cadavres de choux ornementaux que le geek ne veux pas jeter « parce que je suis sur qu’ils vont repartir » … mouai … et bien j’ai presque un rebord fleuri …

Mais mes plantes n’occupent que 1/6 de la hauteur de la fenêtre et du coup, on à une vue « magnifique » sur l’immeuble d’en face … et toujours pas de plantes grimpantes !

J’ai donc décidé de cacher mes vilains pots en plastiques avec des caches pots en céramique,  j’ai utilisé une boite en plastique dans lequel j’ai mis des grosses pierres, pour mettre le pot de l’épiphyllum et ainsi le mettre à la même hauteur que les autres plantes, j’ai posé un bouquet de noisetier tortueux (peint en rouge) sur le coté droit de mon rebord de fenêtre  puis à l’aide de fil de fer, j’ai fixé de façon anarchique, des tiges de bambous au grillage, de cette façon  j’ai des « tuteurs » verticaux qui nous cachent un peu de l’immeuble et qui me permettent de suspendre des photophores. Photophores réalisés à partir de petits pots pour bébé en verre et décorés avec du ruban collé, suffit ensuite de rajouter une anse en fil de fer a ces petits pots pour pouvoir les suspendre et d’y ajouter une bougie chauffe plat. (Si vous avez besoin d’idées pour la fabrication de photophores, ça se passe ICI)

Quelques bougies ajoutées au milieu des plantes, un oiseau en métal planté dans la jardinière et voila comment mon rebord de fenêtre se transforme en « tableau végétal urbain nocturne »

photo (16)

photo (15)

Rendez-vous sur Hellocoton !

#8 Dco : Fête des lumières de Lyon : Ameliorer ses lumignons.

A Lyon, aujourd’hui nous fêtons la fête des lumières. Les habitants mettent des bougies aux fenêtres (a la base c’était pour remercier la vierge Marie d’avoir sauver les Lyonnais de la peste). La municipalité organise depuis plusieurs années un grand évènement où a chaque coin de rue, pendant 4 jours, on peut trouver des spectacles basés sur la lumière.


Du coup, ce soir nous mettrons des lumignons sur les rebords de fenêtres, les balcons et les terrasses, afin que Lyon resplendisse, et que tous, petits et grands, habitants ou touristes soient émerveillés par ce spectacle. Alors certes, une bougie chauffe-plat dans un pot de yaourt en verre peu suffire, mais dans ce cas la, pas besoin de venir sur ce blog !

Je vous propose 7 idées pour améliorer vos lumignons, le principe est toujours le même, on va chercher a recouvrir votre pot de yaourt en verre

(Cliquez sur les photos, pour obtenir les explications en français, anglais ou italien selon les sites)

Avec du papier, de la feutrine ou du masking tape (scotch en papier, magasins de loisirs créatifs) :

Avec de la dentelle, des napperons en papier, du sucre ou des brindilles :